Dans le cadre du Programme Peuples Autochtones, ERND Institute met en oeuvre près de 5 projets

Nom du Projet

Mission de mise en œuvre des Plans en faveur des Peuples Autochtones Pygmées de Zones de Santé d’Inongo et Pendjwa dans la Province de Maindombe et la Zone de Santé de Monkoto dans la Province de la Tshuapa dans le cadre du Programme de Développement du Système de Santé (PDSS)

Lieu : ZS d’Inongo (Maindombe), ZS de Pendjwa (Maindombe), ZS de Monkoto (Province de la Tshuapa)

Coût du projet : 490.000 usd

Période : Aout 2021 – Décembre 2021

Description

ERND a reçu, la mission de mise en œuvre des Plans d’actions en faveur des Peuples Autochtones dans les Zones de Santé d’Inongo et de Pendjwa (Province de Maï-Ndombe) et dans la Zone de Santé de Monkoto (Province de la Tshuapa) ;

Les principales activités prévues dans ces PPA sont :

  • Organisation des ateliers de lancement de Mécanisme de Gestion des Plaintes et Résolution des conflits (MGPR) et Installation des Comités locaux (COVI, COPIZ, COPIP) ;
  • Mise en place de moyens d’évacuation des malades (vélos, brancardes) vers les centres de santé les plus proches ;
  • Organisation de sessions/campagnes de sensibilisation à l’assainissement et l’hygiène publique, cohabitation pacifique…. (campagnes IEC) ;
  • Production d’une étude sur la valorisation de savoirs endogènes
  • Renforcement des capacités de relais communautaires et autres parties prenantes au projet
  • Mise en œuvre les activités de suivi – évaluation des mécanismes de gestion des plaintes
    Le lancement du projet est intervenu le 13 août 2021 par le Coordonnateur National du l’UGPDSS Dr Dominique Baabo.
    A ce jour, Cette mission a permis de :
  • Acquisition et distribution de 470 vélos aux relais communautaires de ZS d’Inongo, Pendjwa et monkoto
  • Acquisition et distribution de 380 moules métalliques pour la construction de latrines,
    aménagement de sources d’eau et abris
  • Distribution de 47 mégaphones
  • Installation et opérationnalisation des instances de médiation et gestion de plaintes : 1
    Comité de pilotage provincial, 3 Comités de pilotage de la ZS et 40 Comités villageois ;
  • Installation et aménagement d’un bureau permanent à Inongo ;
  • Production de 07 modules de formation et 11 outils de sensibilisation ;
  • Impression de plus de 2.000 outils de sensibilisation ;
  • Organisation des 03 ateliers de formation et renforcement des capacités des relais
    communautaires dans les 03 ZS ;
  • Distributions de 1000 outils de sensibilisation sur les droits et devoirs de la culture PA
    (dépliants, polos, bandes d’annonces…fiches) ;
  • Organisation de 3 sessions/campagnes de sensibilisation à l’assainissement et l’hygiène
    publique, cohabitation pacifique…. (Campagnes IEC) (Inongo, Pendjwa et Monkoto
  • Suivi de réunions des instances de médiation (COVI, COPIZ et COPIP) et collecte
    mensuelle de plaintes et conflits.

Nom du Projet

Projet d’Appui aux Communautés Dépendantes de la Forêt en RDCongo (PACDF) – DGM

Lieu : 19 Territoires en R.D.Congo (Inongo, Oshwe, Kiri, Bikoro, Lupatapata,
Mweka, Dekese, Dibelenge, Kabinda, Lusambo, Lubao, Lubefu, Bafwasende, Mambasa, Banalia, Opala, Yahuma, Walikale, Kalehe).

Coût du projet : 80.000 usd

Période : 2018 – 2019

Description

ERND Institute avait deux missions principales au cours de la période 2018 à 2019 :

  • Faire le suivi d’identification des opérateurs locaux en faveur des peuples autochtones et des idées microprojets
  • Former les opérateurs locaux sur la Conception, l’élaboration, la mise en œuvre des microprojets,
    le rapportage narratif et financier ainsi que le suivi et évaluation Cette mission a permis de :
  • Identifier 46 Idées microprojet et 40 organisations ont été identifiées ;
  • Former 23 Opérateurs locaux dont 131 membres de ces organisations sur l’élaboration, mise en œuvre, suivi et évaluation ainsi que le rapportage narratif et financier des microprojets ;
  • Élaborer et valider auprès des communautés 16 Microprojets en faveurs des PA et COLO de la
    zone.
    Le microprojet identifié dans le territoire d’Inongo par ERND a été considéré comme test de
    contractualisation avec les opérateurs locaux.

Nom de la mission

 

Programme d’Accompagnement Judicaire et Administrative des communautés locales et peuples autochtones (PAJA)

Lieu : Sud-Kivu, Equateur et Inongo

Coût du projet : 150.000 usd par an

Période : 2008 – à ce jour

Description

Ce programme a pour objet l’accompagnement judiciaire et administratif des peuples autochtones pygmées et communautés locales victimes des politiques et pratiques de conservation de la nature, de l’exploitation des forets et terres coutumières en RDC.

Grace à cet appui nous avons pu organiser et mettre en place un système des para juristes à LOILE, LWATEKAKA et vers ISONGO, ce système de parajuriste a évolué dans d’autres provinces et constitue actuellement des cadres de concertation pouvant servir de base pour la mise en place d’un modèle de gestion des forets des communautés locales

A ce jour, ce programme a évolué au Sud-Kivu et s’exécute sous l’intitulé de Projet d’appui à la sécurisation des droits fonciers et forestiers des Peuples Autochtones Pygmées et communautés forestières dans le domaine de la conservation de la nature, de l’exploitation des forêts et de la gestion des terres coutumières avec comme mission d’Obtenir une jurisprudence en faveur de la reconnaissance des droits des Peuples Autochtone sur leurs terres et les ressources dans le Parc National de Kahuzi Biega (PNKB)

Grace à l’expérience acquise notamment en Equateur sur la foresterie communautaire, des bases des discutions sont envisagées pour organiser ces para juristes enfin de consolider les comités
locaux de développement Services effectivement rendus dans le cadre ce programme :
Outre les différents cas des dossiers judiciaires que suivent les avocats du collectif ERND (dossier PNKB au Sud-Kivu, Kokolopori en Equateur et Sodefor au Bandundu), ERND dans le cadre de ce programme identifie et documente les conflits sociaux liés à l’accès à la terre et aux ressources au sein des communautés locales et peuples autochtones pygmées.
Mais aussi appuyer les discutions en vue du montage des comités locaux de développement, qui sont des cadre idéal pour la gestion des forets des communautés locales.

ERND organise aussi des formations et échanges avec les Communautés Locales et surtout les Peuples Autochtones sur la situation de leurs droits en générale et plus particulièrement les droits aux ressources naturelles et à l’accès à la terre dans leurs milieux.

A ce jour :

  • Deux décisions judiciaires ont réhabilité les Peuples Autochtones dans leurs droits et 35 ménages des Peuples Autochtones ont recouvert leur droit à la terre dans le territoire de Kalehe et Kabare au Sud-Kivu ;
  • Une décision au niveau supranational obtenu la décision de recevabilité rendue par la CADHP lors de sa 64ème Session ordinaire a ouvert la voie à une analyse sur le fond 8 de la Communication 588/15 sur le dossier des peuples autochtones expulsés du Parc de
    Kahuzi Biega (PNKB) au Sud-Kivu ;
  • Plusieurs missions de plaidoyer sont menées au niveau national qui ont conduit à la Cour de Cassation à prendre l’affaire en délibéré ;
    Un processus d’identification des forets des communautés a était initiés en Equateur (Forêt Bokako) et dans le Maidombe

Defenseur des droits fonciers

Droits Sociaux- culturels et Economique et Phamacopée P A

Paillote Bikoro

Paillote de Bokatola

Paillote de Penzele

Paillote Ingende

Publication

Foresterie communautaire à Penzele, Territoire de Bikoro, Equateur

Formation en Elaboration des projet PA PACDF

Paja

Atelier Magistrat BKV

Atelier Magistrat BKV

Pharmacopée PA