le Vice-ministre de la Justice et garde des sceaux, Amato Bayubasire, a reçu ce jeudi 8 juillet, une délégation de la Communauté pygmée du Sud-Kivu. Ces derniers sont venus plaider pour la prise en compte de leurs droits par le Gouvernement congolais.

Au cours d’une audience leur accordée à son cabinet à Kinshasa, le Vice-ministre Amato Bayubasire a promis de s’impliquer; afin qu’ils puissent trouver une réponse à leurs revendications.

Me Innocent Bisimwa, Chef de la délégation de la communauté pygmée du Sud-Kivu, soutient que les peuples autochtones ont été expulsés du Parc National de Kahuzi-Biega sans avoir été indemnisés.

Selon lui, les pygmées vivent sans terre depuis qu’ils ont été expulsés du PNKB en 1975. «Il y a plus de 45 ans aujourd’hui, depuis que nous vivons sans terre,» a-t-il dit.

.