L’atelier sur l’aménagement du territoire de la FAO en ce lundi 26 juillet a bénéficié du concours du consultant national et d’un expert de l’aménagement du territoire venus de Kinshasa. Au cours de cette assise, le consultant national a indiqué des avancées du guide méthodologique de zonage participatif à savoir :

– revue documentaire;

– mini atelier d’enrichissement au Fonaredd;

– atelier de Lynapico;

– atelier de présenta tii du guide.

Aussi, il y a des principales étapes du zonage participatif :

– préparation;

– consultation et sensibilisation;

– éventaire  multiressources;

– cartographie participative;

– plan simple d’aménagement du territoire.

Il a été indiqué au cours de cet atelier que dans le cadre du projet Piredd en Équateur, il y a deux prestataires, GASHE pour l’aménagement du territoire et ERND pour la gouvernance.

C’est à ce titre que les deux ONG nous étions appelées de parler de la première étape ou la mission de terrain qui a été faite dans les territoires de Bikoro et d’Ingende.

Pour terminer, comme l’atelier a eu comme objectifs de parler de l’aménagement du territoire et d’organiser le test du guide méthodologique sur terrain, les collègues de GASHE ont choisi deux terroirs à savoir Bongonde Djole et Bongonde Isengende qui sont situés â 40 km en aval de la ville de Mbandaka, l’ONG GASHE a signifié le choix de ces deux terroirs car les communautés ont indiqué que ERND était passé là bas pour le diagnostic préliminaire des CLD et ensuite la proximité avec la ville de Mbandaka.

Vu ce qui précède: il a été recommandé ce qui suit :

– que le test sur le guide de zonage participatif s’effectue du mardi 27 à jeudi 29 juillet dans ces deux terroirs en présence de l’administrateur du territoire de Bikoro , du chef de secteur des Elanga, des chefs de groupements, des membres des CLD existants, des communautés et des leaders communautaires, sans oublier la présence des femmes, des jeunes et des peuples autochtones ;

– cette descente va se réaliser avec l’ONG GASHE, la FAO, l’équipe de PNUD et du Ministère de l’aménagement du territoire venue de Kin et l’administration publique ;

– qu’il soit utilisé au cours de ce test que la méthodologie que le guide sur le zonage participatif venait de valider à Kin;

– qu’il soit utilisé que la terminologie terroir car dans un terroir on peut rencontrer plusieurs villages.

Pour terminer la FAO a remercié tous les participants et leur a demandé de bien suivre de près toutes les actions qui seront amenés dans le secteur de l’aménagement du territoire car celui-ci est transversal.